le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

 

Madame

Madame

Depuis petite, j’ai toujours cherché un moyen propre de m’exprimer.

A 7 ans je tressais avec une ferveur démesurée des bracelets aux couleurs criardes (voir vomitives). Rapidement consciente de l’impossibilité de faire fortune je me réorientais vers une filière d’avenir : la pâte à modeler, persuadée que j’étais d’être la prochaine Botero… A dix ans, je récupérais les vieux tubes de peinture de mon grand père (artiste peintre) pour dessiner de vilains paysages dans lesquels courraient de petits animaux difformes. A quinze ans, faisant honneur au cadeau de noël de ma maman, désespérée de voir sa fille sans amis ni talents, je me mettais aux pastels, et faisais naître des personnages aux corps malingres et aux têtes énormes, qui avaient pour don de s’encastrer perpétuellement les uns dans les autres.

Oscillant entre toutes ces techniques que je tentais d’apprivoiser à ma manière, je me mis encore un peu plus tard à faire du collage. Collectant de vieux documents, magazines, livres animaliers ou d’école, j’y charcutais les petites images pour en inventer de nouvelles. Inspirée par les images d’Épinal, dont un petit carnet ne me quitte pas depuis petite, et par les souvenirs que j’ai de mon enfance, j’invente, depuis lors, une nouvelle vie à de vieilles images pour leur donner un sens plus multiple, et plus contemporain. Pour les faire parler à nouveau et surtout pour faire sourire et rire ceux qui les observent.

Mes collages originaux sont des pièces uniques. En effet, chaque petit élément qui en constitue son nouveau sens est tout droit sorti de magazines qui n’existent plus et dont je ne détiens qu’un exemplaire à chaque fois. Ce sont donc des collages irreproductibles. Ces « petits formats » sont ensuite scannés, puis redimensionnés en grandes (voire très grandes) affiches noir et blancs, sur lesquelles j’appose mon pochoir. Elles sont ensuite collées sur les murs de Paris et d’ailleurs (en France comme à l’étranger) afin d’en ouvrir le sens au travers d’un nouveau public, celui de la rue.

Au travers de cette démarche je cherche à explorer la notion de « transgression » dans toutes ses formes. Transgression des sens, des genres, des frontières, des lois et surtout, je crois, des idées reçues sur les hommes, les femmes, et sur l’amour.

C’est pour cela qu’il s’agit véritablement d’une démarche globale qui trouve son point final et sa justification dans la rue par le biais d’un affichage sauvage. Cette démarche s’inscrit également et profondément dans une notion de dialogue. Faire dialoguer les morceaux d’images et de personnages, faire dialoguer les couleurs, les thématiques, les genres, les nombres, et surtout faire dialoguer le passé et le présent, l’usé et le neuf, le vintage et le contemporain pour tenter de prouver à quel point il y a de l’un dans l’autre et à quel point l’un ne peut être sans l’autre et que l’un est habité par l’autre et vice versa. Et cette notion de dialogue, tout comme celle de transgression, trouve son point d’orgue lors des cessions de collages diurnes, au contact des passants.

Ce dont il est question c’est donc bien un art de l’échange et de l’interrogation avant tout. Une démarche qui n’a pas d’autre prétention que celle de faire sourire le spectateur et de le faire réagir.

Originaire de Tours et issue d’une famille de peintres, Madame (ou Madame Moustache) a fait de longues études de lettres. Après avoir été comédienne, elle est devenue scénographe et cela fait quatre ans qu’elle se consacre à l’art de rue. Spécialisée dans les collages, elle évolue dans un univers vintage travaillant avec de vieux papiers de magazine, datant du début du XXème siècle jusqu’au années 70. Inspirée simplement par sa vie, son travail témoigne de l’influence de sa famille, de son enfance et de ses nombreux voyages… L’artiste donne corps à des personnages décalés jouant avec l’ironie et la question de l’identité.

Expositions personnelles et collectives

Octobre 2014
Officielle de la fiac, intervention et installation d’une pièce à la cité de la mode et du design de Paris.

Septembre 2014
Résidence à Montpellier en partenariat avec l’association Mare Nostrum, Gdf Suez et la mairie de Montpellier et création d’un parcours « street art » et exposition personnelle.
Intervenante à la faculté de Montpellier dans le cadre d’un colloque dédié à l’art dans l’espace public.

Mai 2014
Lauréate du concours Customoi, projet de customisation des espaces d’abonnement pour le service Autolib, en collaboration avec la ville de Paris, et l’entreprise Boloré.
Festival Hard Headed Women, Festival pluridisciplinaire, Orléans, France.
Intégration à la collection de Nicolas Langero, Directeur de l’espace Pierre Cardin, Paris, France.
Festival K-Live. Exposition collective, Sete, France.

Mars 2014
En charge du décor d’une chambre du Streets Hotel, ancien Murano, Paris, France.

Février 2014
Exposition personnelle Traffic Gallery, Bergame, Italie.
Exposition Collective « Et la tendresse bordel », en collaboration avec Régis R, Paris, France.

Janvier 2014
Intervenante dans le cadre des ateliers Ecritures à la ligne, en Collaboration avec Isabelle Buisson (Arte), Paris, France.

Décembre 2013
Customisation pour le « Calbar », Paris, France.

Novembre 2013
Exposition Collective « Trait D’union », L’Albatros, Montreuil, France.

Septembre 2013.
Exposition Collective Dada is Not Dead, Maison Folie Wazemmes, Lille, France

Avril 2013
Projet de réhabilitation d’un tunnel en lien avec le service culturel de la ville et la friche artistique « Manufacture Knoss », Lecce, Italie.

Mars 2013.
Exposition personnelle, galerie Rue de Beauce, Paris, France

Février 2013
Rideau de fer de la boutique « People are Strange » à Lyon.

Décembre 2012.
Sélection officielle du Prix San Fedele à Milan (Italie)

Novembre 2012.
Exposition collective au squat artistique “Le Stendhal”, Paris, France
Collage à Nime dans le cadre du festival Come On People.

Septembre 2012.
Exposition personnelle, Rue Volta au “56”, Paris, France.
Exposition collective dans le cadre de l’ouverture d’atelier de Combo street art et le diamantaire.

Juillet/Aout 2012.
Exposition collective à Lecco, dans le cadre du “Lecco street art festival”, Lecco, Italie.
Exposition collective à Château-Thierry, au Silo U1, friche artistique, dans le cadre de l’exposition “Les Street artistes envahissent le Silo”.
Participation à l’événement « Play me I’m yours », Paris, France.

Sept. 2011/ Juin 2012.
Actions ponctuelles pour Act-up.

Sept. 2011
Festival Lecco Street art, à Lecco (Italie)

Rendez-vous avec la street artiste Madame Moustache

Libération Next: La FIAC parie sur les bombes

Artistik Rezo, Madame moustache: Je n’ai pas la prétention d’être hors la loi

Montpellier City Crunch: Jeu de piste Street art avec Madame Moustache

Vous savez tout.com, Street art: L’artiste Madame crée 18 collages dont un gigantesque dans le quartier Méditerranée

18.07.2013 > 28.07.2013

Collective Street !

Exposition du 18 au 28 juillet 2013
Vernissage le jeudi 18 juillet à partir de 18 h

Avec des œuvres de :

Bastek, Fred Le Chevalier, Codex Urbanus, Diamant, Epi2mik, GZup, Hopnn, Pole Ka, Kesa, Levalet,
Tristan des Limbes, Madame, JP Malot, Mosko et associés, Paella, Pioc Ppc, Shadee.K, SP38, TocToc, VLP...

Ils ont tous exposé au cabinet d'amateur, pour certains pour la première fois. Dessins, peintures, pochoirs, collages, découpages, chacun d'entre eux avec une identité forte, un univers et style personnel, ils sont actifs dans les rues de Paris ou d'ailleurs. Des années 80 à nos jours, près de trente années de street art, des précurseurs à la nouvelle génération d'artistes urbains.

/ pour en savoir + /

07.02.2013 > 24.02.2013

« Love etc. [ titre provisoire ] »

Exposition du 7 au 24 février 2013
Vernissage le jeudi 7 février à partir de 18 h

Madame, Erolf Totort, Tristan des Limbes, Dominique Larrivaz...

/ pour en savoir + /

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA