le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Ricardo Mosner

15.01.2013 > 03.02.2013

Ubu Tango
par le papou argentin Ricardo Mosner

Vernissage le jeudi 17 janvier à partir de 18 heures
Exposition du 15 janvier au 3 février 2013

Une monstration comportant des : Lettrines, vignettes et pages d'ornement parues dans le numéro 21 du Correspondancier du Collège de 'Pataphysique, IV trimestre 2012.

Agrémentée de : Oeuvres en provenance du livre Ubu roi drame d'Alfred Jarry, peintures de Ricardo Mosner paru aux Éditions Gallimard en octobre 2007.

Dessins réalisés pour scènes, affiche, décor et costumes du spectacle Ubu au Café de la Gare, année 2012...

Quelques reliefs et pitreries sculpturales.


27.01.2013

Dimanche 27 janvier 2013 de 16 à 19 heures

Rencontre et dédicaces avec Ricardo Mosner

Fernando Arrabal

03.02.2013

Dimanche 3 février 2013 à partir de 17 heures
(en réalité 9 gueules 140 de l'Ère Pataphysique)

Collège de 'Pataphysique

Cérémonie diplomatique en l'honneur de la Chandelle Verte
sous l'authorité du
Transcendant Satrape Fernando Arrabal,
Promoteur Insigne de l'Ordre de la Grande Gidouille

« La fête de la Chandelle Verte tombe en réalité la veille, 2 février, vulg. Chandeleur, mais ça n'interdit pas de la célébrer. Si on le souhaite, je pourrai même emmerder le peuple et l'illuminer par un exposé sur l'histoire et les enseignements de la fête. » - Thieri Foulc

http://www.college-de-pataphysique.fr

Ricardo Mosner est né à Buenos Aires en 1948. Dès la fin des années 60 il expose et organise des performances et happenings. Entre 1970 et 1980, il crée et joue une vingtaine de spectacles picturaux avec sa troupe Le Théâtre en Poudre.

Peintre, sculpteur et graveur il a participé à de nombreuses expositions collectives dont Universal Moving Artists au Stedelijk Museum d’Amsterdam, la Biennale de Paris, la Triennale des Amériques, la Biennale de Sculpture aux Pays-Bas, les Ateliers de l’ARC au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, l’Amérique Latine au Grand-Palais, Les jeunes créateurs au Musée des Arts Décoratifs, les Murs Peints au Centre Georges Pompidou…

Il a réalisé 150 expositions personnelles en France et à l’étranger, dernières en date: « Ricardo Mosner, tangos » au Musée Toulouse Lautrec d’Albi (2011) et sa rétrospective de « 40 ans de Peintures, sculptures, dessins, estampes et cahiers » à l’Ambassade d’Argentine en France (2012).

Dans le domaine de l’édition, ses peintures accompagnent textes et poèmes, notamment dans “Jean et Pascal” de Christophe Donner (Ed. Grasset), “Paroles Libertaires” avec Etienne Roda-Gil, “Nougaro Illustré par Mosner” (Ed. Albin Michel), “La Poésie Antillaise” (Ed. Mango), “365 Contes en Ville” de Muriel Bloch (Ed. Gallimard), “Ubu roi” d’Alfred Jarry (Éditions Gallimard)… Il a aussi dessiné dans une multitude d’ouvrages de bibliophilie (avec Michel Butor, Gilbert Lascault, Joël Bastard, Vénus Khoury-Ghata…).

Ricardo Mosner collabore à l’émission “Des Papous dans la Tête” sur France Culture pour laquelle il a crée les couvertures et les illustrations des livres L’Anthologie (2004) et Le Dictionnaire (2007) des Papous dans la Tête, tous deux publiés aux Ed. Gallimard. Ses dessins viennent d’être publiés dans les numéros 21 et 22 du Correspondancier du Collège de ‘Pataphysique.

« À supposer qu’on me demande ici de définir ce que j’entends par “portrait mosnérien”, je répondrais en ne dégainant pas autre chose que la certitude du dessin comme art furtif et sériel, dont le à la six-quat’-deux de mon enfance a été heureusement relayé par les portraits de Stravinsky par Picasso ou ceux d’Aragon, en salve, par Matisse, mais en ajoutant que cette furtivité et cette sérialité ne signifient nullement l’impossibilité du renouvellement et de la différenciation, bien au contraire, de sorte que, par exemple, la grandeur potentielle des portraits de Ricardo Mosner n’est pas étrangère au fait que tout modèle de prédilection aura été absenté (à moins que l’œil volontiers rigolard de l’artiste ne soit doué – ce qui ne m’étonnerait qu’à moitié – d’une mémoire phénoménale qui rendit inutile toute prise de croquis sur le vif du motif) et ce, à seule fin que tous les modèles, justement, soient présentés à la plume, au pinceau, au papier, et finalement à l’œil trinoculaire, deux sensibles et un mental, auquel il n’est surtout pas demandé de faire un choix, mais d’accueillir les petits nouveaux, sans exclusion, en totalité, dans un territoire sur lequel d’autres seraient bien inspirés de prendre modèle, un territoire acceptant enfin d’être sans refus et sans reconduite à la frontière : la république des yeux. »

Jacques Jouet, in « Portraits Mosnériens », éditions Virgile, 2007

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA