le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Treize Bis

04.12.2014 > 14.12.2014

Treize bis « A minuit dans ma chambre »

Exposition du jeudi 4 au dimanche 14 décembre 2014
Vernissage le jeudi 4 décembre à partir de 18 h

Treize bis

À minuit dans la chambre de Treize bis
par Florence Grimault

Treize bis n’affiche plus, elle (se) dévoile. La plasticienne, qui projette son imaginaire sur les murs des XIX et XXe arrondissements depuis 2009, s’offre une parenthèse intimiste. Amis de la poésie, poussez la porte de son intériorité.

Pour sa première exposition, la colleuse des rues adapte à un format domestique son matériau de prédilection à la fois pauvre et fragile, le papier. S’inspirant de gravures du XIXe siècle le plus souvent anonymes, l’artiste assembleuse extirpe de l’oubli des illustrations d’un autre temps auxquelles elle redonne vie. Alchimiste, elle sublime des images chargées de sens, de sensations, d’histoires inconnues. Une renaissance.

Ses compositions, oniriques et chimériques, convoquent un imaginaire surréaliste. Le temps qui passe, les rêves, l’amour, la vie et la mort habitent ses œuvres. Une invitation au songe sur les choses de la vie et leur étrangeté.

Les images de ses compositions s’entrechoquent et fusionnent. Un jeu de curiosité, à la fois ludique et jubilatoire, où des éléments épars forment un tout lyrique. Bienvenue dans la “chambre de merveilles” de Treize bis.

/ téléchargez le communiqué de presse /

FaceBook
https://www.facebook.com/events/336514113198075/

Le site de l'artiste
http://treizebisbis.wix.com/treize-bis

slash

Le MUR - Treize bis

Collage pour le MUR Oberkampf Paris 2014.

Le collectif 13 bis est né en août 2009 de la rencontre entre Maud, plasticienne, et Camilla, photographe. Toutes deux étaient voisines, l’une résidait au premier étage, la seconde juste au-dessus. Elles partageaient la même perspective, un mur de béton qui leur faisait face. Très vite, elles choisissent de le faire vivre et y collent une affiche légendée « juste pour faire joli ». La démarche se poursuit : des actes poétiques, interventions nocturnes où le beau et l’éphémère se transforment en animaux de papier collés à même la pierre, les murs s’intégrant de fait dans la réalité quotidienne.

La palette du Treize Bis est constituée d'images récupérées du XIXe siècle, des gravures pour l'essentiel. Les compositions réalisées appellent à l'onirisme et au surréalisme. À partir de septembre 2012, Maud Mini (plasticienne diplômée du centre Saint-Charles, université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, et enseignante spécialisée dans les ateliers d’art contemporain pour les enfants dès le plus jeune âge) poursuit seule l'aventure du Treize Bis.

Dès 2009, la street-artiste colle sur les murs, essentiellement ceux de son quartier, à la frontière des XIXe et XXe arrondissements de Paris. Les compositions qu’elle réalise renvoient au passé, à la mémoire et aux rêves. Elle cherche à solliciter l’imaginaire du passant, l’obligeant à sortir de sa réalité quotidienne, pour quelques secondes ou, par la magie de l’inconscient, bien plus longtemps encore... La vitrine qu’est la rue lui a permis de faire de nombreuses rencontres et de réaliser ses premières commandes : ornementations et scénographies pour des événements musicaux et des créateurs de mode, clips, décors muraux extérieurs ou intérieurs de bars et de boutiques... jusqu’à concevoir des compositions sur mesure pour des particuliers.

Treize bis

Une femme ailée, nue, recroquevillée sur un amas d'yeux, observe impassiblement, témoin atemporel des mutations qui l’entourent. Fixée sur son portail en tôle, elle incarne le passage, la transition. Et s'entrouvrent à travers elle les insondables dimensions de ce qui fut et de ce qui sera.

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA