le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Cap Phi

02.10.2014 > 24.10.2014

Lyon hors les murs !

AGRUME / BIG BEN / CAP PHI / DON MATEO / KESA

Exposition du jeudi 2 au vendredi 24 octobre 2014
Vernissage le jeudi 2 octobre à partir de 18 h

Pour la seconde exposition d'une série consacrée aux arts urbains des villes de France, le cabinet d'amateur a invité cinq artistes de générations et d'univers différents, travaillant à Lyon, Agrume, Big Ben, Cap Phi, Don Mateo et Kesa. Loin d'être exhaustive, cette sélection permettra au public parisien d'avoir un aperçu de la création lyonnaise.

Agrume s’installe à Lyon en 2013 et découvre l'art urbain, ainsi que la possibilité d'élargir sa pratique, d’utiliser de nouvelles techniques, de nouveaux formats et supports et surtout de nouveaux codes. Agrume est donc un projet qui croise affichage de rue, illustration et graffiti. Ce projet propose une alternative esthétique à une réalité perçue comme faite de déclin, de chute, de rivalité, de fugacité et révèle une certaine perversité de l'homme d'où découlent domination et brutalité.

Les œuvres de Big Ben, sont avant tout des jeux… jeux de formes, de scènes, de personnages, d'esprit, de tranches de vies, d’humeurs sans concession qui s’affichent avec humour et finesse sur les murs de Lyon. Big Ben offre un regard à la fois enfantin et terriblement aiguisé sur notre époque. Tous les sujets sont bons à créations, détournements et autres compositions artistiques, pour un résultat qui déclenche immédiatement le sourire et la bonne humeur.

Cap Phi, lyonnais issu de la culture Rock, urbain, autodidacte, sensible à son environnement, il a découvert la rue par la pratique du Skate. Infographiste le jour… à la nuit tombée il se sert de ses vrais couleurs (non informatiques) pour faire sortir de son crâne une myriade de créatures fantastiques. Il dessine la ville, l’habille de couleurs et de petits monstres, sans aucune prétention particulière, à part celle de la bonne humeur…

Entre poésie, élégance et provocation, Don Mateo revêt les murs de ses fameux portraits. Son style identifiable et volontairement épuré maintient un équilibre subtil entre la fragilité et la force de ses personnages. Son leitmotiv « Agir comme antidépresseur urbain », une lutte contre la grisaille des murs. Ses supports sont divers, principalement le papier, mais également la toile, le bois, les objets de récupération… Il aime et s’adapte à tous les supports, puisque chacun répond différemment.

Kesa, influencé par l’univers urbain et le rap du début des années 90, il confirme cet intérêt pour la culture Hip Hop en s’essayant au Graffiti à partir de 1995. Il quitte la scène graffiti grenobloise en 1999. Son arrivée à Lyon marque le début d’une pause et d'une longue reconversion. Collectionneur et passionné de musique, c’est fin 2011 qu'il eût l'idée de rendre hommage à de vieux vinyles en les exposant dans les rues de Lyon, au travers d’une série d’œuvres dans lesquelles par jeu de découpes, des animaux (souvent des volatiles) quittent leur support pour s'envoler. La musique retrouve enfin sa liberté...

/ téléchargez le communiqué de presse /

Facebook
https://www.facebook.com/events/703821536339871/

WideWalls Urban & Contemporary Art resource
Lyon Beyond the Walls!

http://www.widewalls.ch

 

Agrume

L'illustration était tout d'abord un moyen de s'évader, fuir la réalité des choses pour s'en inventer une autre. Puis, en arrivant sur Lyon en 2013 ce fut la découverte de l'art urbain. La possibilité d'élargir sa pratique, la découverte de nouvelles techniques, de nouveaux formats et supports et surtout de nouveaux codes.

Agrume est donc un projet qui croise affichage de rue, illustration et graffiti. Ce projet propose une alternative esthétique à une réalité perçue comme faite de déclin, de chute, de rivalité, de fugacité et révèle une certaine perversité de l'homme d'où découlent domination et brutalité.

Influencé dans son processus de création par des auteurs tels que Laborit, Buzzati, Huxley, Orwell ou encore Bukowski, Agrume reconditionne cette vision de l'homme et son environnement dans son travail.

 

Big Ben

Les œuvres de Big Ben, sont avant tout des jeux… jeux de formes, de scènes, de personnages, d'esprit, de tranches de vies, d’humeurs sans concession qui s’affichent avec humour et finesse sur les murs de Lyon. Big Ben offre un regard à la fois enfantin et terriblement aiguisé sur notre époque. Tous les sujets sont bons à créations, détournements et autres compositions artistiques, pour un résultat qui déclenche immédiatement le sourire et la bonne humeur.

Big Ben, influencé par Banksy et Blek le Rat est un artiste autodidacte.
Depuis 2012 Big Ben a réalisé de nombreuse collaboration avec des Streets Artistes (JM Robert, Don Matéo de la Véga,..) des peintres (Nicolas Cluzel) et des sculpteurs (Laurent Martinez). Dernièrement Big Ben a travaillé avec le Chorégraphe Denis Plassart pour le spectacle « derrière la tête »

En 2013 Big Ben s’invite la biennale d’art contemporain de Lyon, ou il réalise un collage au sol d’une centaine de soldats chinois en résonnance avec l’œuvre de Zhang Ding.

Ces derniers mois Big Ben a participé à des projets caritatifs suivi de vente aux enchères (projet Venus, king’s Queer Art Collection) à plusieurs expositions collectives (à Nice, à Lyon) ), il a aussi exposé seul ou a deux comme dernièrement à la galerie SBK (Lyon) avec l’artiste JM Robert. En Juillet 2014 Big Ben expose à la galerie SBK Lyon2, avec JM Robert.

 

Cap Phi

Lyonnais issu d’une culture Rock, urbain, autodidacte, sensible à mon environnement, j’ai découvert la rue par la pratique du Skate. Infographiste le jour… à la nuit tombée je me sers de mes vrais couleurs (non informatique) pour faire sortir de mon crâne une myriade de créatures fantastiques. Je dessine la ville, l’habille de couleurs et de petits monstres, sans aucune prétention particulière, à part celle de la bonne humeur …

Donner une âme, faire passer des messages, illustrer une humeur et la partager comme cela, sans prétention, juste pour le plaisir de l’échange. Ce bestiaire fantastique, peuplé de dragons, de poulpes, de poissons, de têtes de mort et de diverses autres créatures, comme des messagers enfantins, tour à tour mystérieux, énigmatiques, indisciplinés, parfois insolents ou provocateurs, mais toujours attachant, vient rythmer avec humour et simplicité les façades des bâtiments de la Croix Rousse.

Inspiré par cette source intarissable que sont les sentiments, les émotions, la vie en somme je leur donne naissance en prenant soin qu’ils soient toujours le plus expressifs possible. Longtemps contemplatif du Street Art au sens large… j’ai décidé d’être actif …

 

Don Mateo

Entre poésie, élégance et provocation, Don Mateo revêt les murs de ses fameux portraits. Son style identifiable et volontairement épuré maintient un équilibre subtil entre la fragilité et la force de ses personnages. Son leitmotiv « Agir comme antidépresseur urbain », une lutte contre la grisaille des murs.

Ses supports sont divers, principalement le papier, mais également la toile, le bois, les objets de récupération… Il aime et s’adapte à tous les supports, puisque chacun répond différemment. Les variations permettent d’éviter la routine. Il aime l’accident dans la peinture, la trace : « Je mélange les techniques pour donner du mouvement, de la vie, de la vibration à mes peintures ».

 

Kesa

Résidant Lyonnais depuis 1999, après un passage de quelques années à Grenoble, KESA est né en 1980 à Nanterre (92). Influencé par son univers urbain et le rap du début des années 90, (ASSASSIN, IAM, NTM, SCRED CONNEXION … etc) C’est en 1995 qu’il confirme cet intérêt pour la culture Hip Hop en s’essayant au Graffiti. Inspiré par MODE 2, BANDO, BOXER, OENO, KONGO (MAC) et les gars du 93 NTM, au travers d’ouvrage tel que Paris-Tonkar, Spraycan’Art ou encore le fanzine Graph’it. Durant 4 ans, de 1996 à 1999/2000 ils cartonnent et vandalisent la ville de Grenoble.

Son arrivée à Lyon en 1999 marque le début d’une pause et d'une longue reconversion, il quitte la scène graffiti grenobloise. Fin 2010 après un voyage au Brésil et la découverte du street art Paulista (Sao Paolo) Kesa rejoint l'univers des pentes de la Croix Rousse et se familiarise avec d'autres techniques comme le pochoir, la sérigraphie, les installations... Il commence à s'intéresser de près au mouvement du Street Art alors en pleine démocratisation et aux œuvres des artistes pionniers comme Space Invader, Banksy, OBEY ou encore les lyonnais TOTIPOTEN, DODO et KNAR. Collectionneur et passionné de musique, c’est fin 2011 qu'il eût l'idée de rendre hommage à de vieux vinyles en les exposant dans les rues de Lyon au travers d'une série d’œuvres dans lesquelles par jeu de découpes, des animaux (souvent des volatiles) quittent leur support pour s'envoler. La musique retrouve enfin sa liberté...

Avec Kesa, le vinyle libère ses sillons

Les influences - 12 mars 2013
http://www.lesinfluences.fr/Avec-Kesa-le-vinyle-libere-ses.html

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA