le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Magali Touvron

06.03.2014 > 21.03.2014

de filles en fils...

Muriel Baumgartner, FullMano, Agnès Maitrejean, Magali Touvron

Exposition du jeudi 6 au vendredi 21 mars 2014
Vernissage le jeudi 6 mars à partir de 18 h

Entre couture et suture, broderie et tatouage, peau et tissu, quatre artistes sont réunis pour cette exposition où il sera question du fil, des filles, des fils, du corps et de la nature humaine. Muriel Baumgartner, nous ouvre son cabinet de curiosités, corps biologique, écorché et bestiaire, le fil devient organique et vivant. FullMano brode sur tout support, sauf le tissu, il dessine avec le fil un univers, entre provocation et affirmation, où les hommes et le point de croix font bon ménage. Agnès Maitrejean fait ressurgir les souvenirs de l'enfance, entre travaux d'aiguilles et imagerie populaire, elle mélange les temps, entre passé et à venir, rêve et réalité. Pour Magali Touvron, le fil devient tatouage, elle a traversé les mers pour nous rapporter de ses voyages imaginaires d’étranges reliques et des fragments de peau brodés.

/ téléchargez le communiqué de presse /

Facebook
https://www.facebook.com/events/1443551869209974/

 

Muriel Baumgartner

J’arrive au monde en Normandie, en 1966, où je passe une enfance avec déjà une âme de solitaire. J’étudie durant 5 ans à l’École des Beaux Arts de Rouen, et obtiens mon DNSEP en 1992.

Je mène depuis 1990 un travail de recherches plastiques qui s’élabore autour de la notion d’identité : processus graphique qui se construit dans mon quotidien. Il se dégage à partir de ma propre histoire une écriture qui joue avec les différentes empreintes de ma mémoire. C’est à la fois un travail biologique et biographique.

Je grave parce que j’ai besoin de marquer les choses en profondeur et de créer dans des temps et des supports intermédiaires, de découper, de griffer, de gratter, de ronger, de sillonner, et même de déraper.

J’interviens avec des matériaux étrangers aux techniques de la gravure, et depuis 2003 je me suis appropriée le fil. Je brode le fil pour mettre du lien, j’enfile le fil et je fais des nœuds, le trait prend forme dans la 3e dimension et l’accumulation donne à voir un volume : une gravure en hyperrelief.

 

FullMano

FullMano, un artiste toujours sur le fil. Il brode sur papier, disque vinyl, tapisserie, tirage numérique, vaisselles, photos, céramiques, papiers, etc… Tout est bon pour y tisser sa toile, sauf le tissu !

Les différentes techniques artisanales de la couture lui permettent de créer un décalage avec ce qui est représenté, confrontant ainsi des univers souvent très lointains. Créant ainsi des niveaux de lectures différents en m’appuyant sur une iconographie familière. Artiste à inspirations multiples, FullMano évolue et travaille ses œuvres dans un environnement osé et décalé qui ne peut qu’aiguiser la curiosité.

Graphisme, culture pop, mode… Bien des directions que cet artiste rassemble sur ses créations avec un fil conducteur qui se rapproche souvent, à sa manière, du corps humain, des codes de masculinité. Développant depuis quelques années une recherche picturale autour des questions de genre & de l’identité.

 

Agnès Maitrejean

Faire de l’art, c’est raconter une histoire, qu’elle soit intime ou universelle et c’est aussi savoir faire passer des émotions. Chacun doit pouvoir s’y projeter et imaginer des situations. Vont se côtoyer nos expériences, nos rencontres ; chaque œuvre est le fruit d’une rencontre liée à la culture et à l’émotion.

Je travaille depuis longtemps l’estampe, à travers des techniques comme la gravure et la sérigraphie. L’estampe, c’est l’art de la trace et de la mémoire. Les tissus utilisés sont souvent empreints d’histoires, de vécu et s’identifie comme un support du quotidien.

Je me rappelle que très tôt dans ma vie, j’ai voulu m’exprimer par le dessin et la peinture. L’art m’a toujours apporté un grand sentiment de réconfort, presque thérapeutique. Je suis rentrée après mon bac aux Arts Appliqués Duperré, puis aux Beaux- Arts de Paris où j’ai découvert l’art de l’estampe : la lithographie que j’ai pratiquée de nombreuses années, la sérigraphie et enfin la gravure et particulièrement l’eau forte. Je m’inspire de ce que j’entends, de l’art et des croyances populaires, des images anciennes imprimées, de mes souvenirs nostalgiques et à venir…

 

Magali Touvron

Lors de ses voyages lointains dans des pays disparus, engloutis par les flots, elle rapportait quelques étrangetés et bizarreries de la nature. Les années passèrent, en se penchant sur ses souvenirs, maintenant que ses voyages ne sont plus qu’intérieurs, elle se souvient de ces aventures extraordinaires. Le désir de retrouver et de montrer une chambre d’art et de merveilles, une singularité, pour aiguiser la curiosité du monde, pour que la beauté, l’incongruité et l’étonnement deviennent le bien de chacun. Avec évidence « le cabinet d’amateur » devient la « kunst und wunderkammer ».

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA