le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Don Mateo

04.11.2015 > 15.11.2015

Don Matéo - « Far Away »

Exposition du mercredi 4 au dimanche 15 novembre 2015
Vernissage le mercrdi 4 novembre à partir de 18 h

Enfant des années 80 et baigné de culture hip-hop et rap, Don Matéo arrive dans notre capitale des Gaules en 2010. Un nouveau terrain de jeux qu'il revêt de ses fameux portraits. Qu'il s'agisse d'anonymes ou d'hommages à ceux qu'il admire, ses collages sont toujours remplis d'humour ou d'émotion et laissent rarement indifférent. Son style parfaitement reconnaissable a pour but « d'agir comme antidépresseur urbain » ou encore de questionner.

Ses supports sont divers, principalement le papier, mais également la toile, le bois, les objets de récupération… Il aime et s’adapte à tous les supports, puisque chacun répond différemment. Les variations permettent d’éviter la routine. Il aime l’accident dans la peinture, la trace : « Je mélange les techniques pour donner du mouvement, de la vie, de la vibration à mes peintures ».

Don Mateo urban antidepressant

2011, arrival in Lyon - After a few travelling, wearing down his shoes wherever they took him and exploring further afield, he left Copenhagen and settled in Lyon. As an artist affected by the world of childhood, the Cité des Gones ("children's city" in Lyon dialect) became his playground. Don Mateo covered the roofs of buildings with his little collages. It gave a sense of freedom in its purest state, guaranteed adrenalin rush and maximum visibility. But the awareness of danger seized him: playing at being a gentleman criminal is fun, falling off a roof is far less so. He chose to express his creativity elsewhere. His local area became his open-air art gallery. Attached to the notion of territory and belonging, his covered the street walls just like you decorate your room with images and posters dear to your teenage life. Childhood again! This is a theme that will always be with him in his professional life, specialist, popular and national education. Community and art are two loyal companions to ths citizen artist.

Free, enthusiast, committed, the artist made a motto of something one of his art teachers once said: "You have to be aware of what there is in art, in the world we live in and see what's missing." In reaction to often dark news, his art gives out good vibes, triggers happy emotions and creates a bond with the community.

Now Don Mateo, who always loves surprising himself, is continuing to explore portraits and on his quest to improve and create new ideas. In answer to the question: "What about the future?" the artist naturally quotes the lyrics from a song by La Rue Kétanou: "I don't know where I'm going, oh that, I've never really known, but if ever I knew, I think I'd stop going."

/ téléchargez le communiqué de presse /

Facebook
https://www.facebook.com/events/959079364152901/

   
Don Matéo

Don Mateo Street Art Takes One of the Road, Far Away
http://www.widewalls.ch

Don Matéo fait le mur - Artist Up
http://www.artistup.fr

Don Mateo : l’art urbain made in Lyon
http://vosdesirsfontdesordre.fr

Don Mateo : « J’apprécie le côté instinctif du Street art »
http://www.leprogres.fr

Street art : les deux visages de Don Mateo
http://www.lyoncapitale.fr

Le Lyonnais du mois
http://blog.zoomon.fr

Exposition
Lyon hors les murs !

Don Matéo

14.11.2015

Don Matéo dédicacera son Opus Délit et présentera sa nouvelle sérigraphie,
le samedi 14 novembre de 15 à 19 heures!

Don matéo

Don Matéo - Opus délits T. 57

Muriel Gutierrez
Criteres - Opus Delits - N° 57
15 Septembre 2015
96 pages, 15 X 15.2 cm, 190 grammes

« Du Pochoir à l’Âme »

Don Mateo anti-dépresseur urbain
Libre, enthousiaste, engagé, l’artiste à fait sienne une pensée livrée un jour par l’un de ses professeurs de peinture « Il faut faire un constat de ce qu’il y a dans l’art, du monde dans lequel on vit et regarder ce qui manque ». En réponse à une actualité souvent sombre, son art à lui est conducteur d’énergie positive, déclencheur d’émotions lumineuses, facilitateur de partages et d’échanges.

A la question et demain ? Don Mateo, qui aime toujours à se surprendre lui-même, poursuit l’exploration du portrait et sa quête du mieux, vers l’émergence de nouvelles idées. Une démarche artistique qu’il compare aux paroles d’une chanson de « La Rue Kétanou » : « Je ne sais pas où je vais, oh ça je ne l’ai jamais bien su, mais si jamais je le savais, je crois bien que je n’irai plus ». Mais quelle que soit la route qu’il empruntera, beaucoup la suivront à n’en pas douter !

Muriel Gutierrez

Don matéo

« En attendant des jours meilleurs »

Papier vieil-hollange 300 gr.
30 exemplaires, numérotés tamponés et signés, 50 × 32,5 cm.

« En attendant des jours meilleurs » est le titre de la peinture que j’ai  de réalisé pour le mur de Vénissieux. Le titre pourrait a priori nous sembler un peu morose, la peinture ne l’est pas !

Le personnage, faisant à première vue directement référence au petit chaperon rouge, offre une autre lecture pour celui qui se penche un peu dessus. Le portrait regarde vers le ciel, vers l’avenir. Ses bras sont chargés de peintures utilisées, imagine-t-on, pour dessiner un soleil. La cape ici est symbole d’héroïsme (cape de Zorro, batman…) et la couleur rouge symbole de lutte. Notre personnage ici lutte contre la morosité en dessinant ce soleil précolombien. Le regard de la fillette semble nous indiquer qu’elle s’adresse au ciel, peut-être est-elle simplement en train de prendre le soleil… ?

 

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA