le cabinet d'amateur artistes expositions archives accueil Facebook Twitter Contact Instagram Facebook / Twitter / Contact

< --------- >

Levalet

07.11.2013 > 17.11.2013

CARTE BLANCHE

Exposition du 7 au 17 novembre 2013
Vernissage le jeudi 7 novembre à partir de 18 h

Carte blanche

Le cabinet d’amateur a laissé carte blanche à Eric Arbez, Arnaud Boisramé, Fred Le Chevalier, Codex Urbanus, Patricia Erbelding, Joanna Flatau, Levalet, Hélène Lhote, Ricardo Mosner, Paella, Simon Pradinas, Suriani, leur a demandé d'exposer une oeuvre et de parrainer un artiste de leur choix. Affinités électives ou artistiques, rencontre, coup de coeur, chacun d'eux présentera en parallèle le travail d'un autre artiste. Les invités, Baldo, Aline Carpentier, Mathilde Cinq-Mars, Filip Flatau, Delphine Grenier, Nathaly Hertwig-Gillet, Laoutec, No Rules corp, Julie Ramage, François Schnepp, Skio, Béatrice Turquand d'Auzay, exposeront pour la première fois au cabinet d’amateur sous le regard bienveillant de leur marraine ou parrain.

Eric Arbez présente Laoutec
Arnaud Boisramé
présente Delphine Grenier
Fred Le Chevalier
présente Aline Carpentier
Codex Urbanus
présente Skio
Patricia Erbelding
présente Julie Ramage
Joanna Flatau
présente Filip Flatau
Levalet
présente Mathilde Cinq-Mars
Hélène Lhote
présente François Schnepp
Ricardo Mosner
présente Béatrice Turquand d'Auzay
Paella
présente Nathaly Hertwig-Gillet
Simon Pradinas
présente Baldo
Suriani
présente No Rules corp

Facebook
https://www.facebook.com/events/419822088119684

Eric Arbez présente Nicolas Magat

Eric Arbez s’exprime dans des styles variés, à la fois maîtrisés et spontanés, qui font souvent le grand écart entre des registres opposés : tendresse et violence, humour et tragédie… Mais avec une nette prédominance de la figuration, où le corps humain a toujours une place centrale. La rencontre poétique, en traits subtils, du dessin classique et de la culture punk régénère le regard et construit peu à peu une œuvre savante et contemporaine.

Laoutec (Nicolas Magat) est venu tardivement à la peinture en 1995. Il puise son inspiration aux sources de l’enfance et à la fréquentation intime de la grotte de Lascaux, l’accueillante mère des arts. L’évolution de son travail ressemble à l’aventure artistique d’une civilisation imaginaire. De nombreuses expositions (Halle St Pierre, CDN La commune, etc…) jalonnent son parcours.

Arnaud Boisramé présente Delphine Grenier

Arnaud Boisramé est né à Tours en 1967, il vit et travaille à Vincennes depuis 1990. Il s’intéresse très tôt à la peinture et fera trois années à l’Institut d’Arts visuels d’Orléans. Durant quelques années, il flirte avec l’abstraction à travers ses paysages de Loire. Au début des années 1990, il s’associe avec "Life live in the bar" grâce à qui il expose au Palace, à l’Olympia et à la Grande Halle de la Villette. En 1999 et 2000, il découvre la soudure et expose ses sculptures en métal dans le Jardin des Tuileries pendant Paris Quartier d’été. En 2005, il s’installe dans un grand atelier à Vincennes. Suivent plusieurs expositions, à l’Espace Daniel Sorano à Vincennes, au Château de Valmer à Tours avec d’autres artistes et au Pin à Saint Antoine du Rocher en 2009.

Delphine Grenier, née en 1965, est diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle a réalisé de nombreuses illustrations en volume pour la publicité, conçu des accessoires pour le théâtre notamment pour les les compagnies DCA Découflé et Compagnie Alfredo Arias. Pour l’industrie en réalisant des jouets pour les sociétés Corolle, Smoby , Nathan, Monuments Historiques. Elle assiste également l’artiste Bernard Quesniaux dans la réalisation de sculptures. Elle illustre et écrit aujourd’hui des livres pour enfants et anime des ateliers pédagogiques autour du livre et de l'image dans les écoles. Elle a enseigné le modelage à L’Institut International du Multimédia, Paris et anime des ateliers de gravure. Delphine Grenier développe son travail de gravure, sculpture et performance qui a fait l'objet de nombreuses expositions en France et à l'étranger .

Fred Le Chevalier présente Aline Carpentier

Je dessine sous le nom de Fred Le Chevalier depuis sept ou huit ans des petits personnages de noir et de blanc entre enfance et âge adulte, féminin et masculin. Ces personnages rencontrent des monstres bienveillants, l'amour, la mort, des embuches avec toujours l'ambition de les faire aller aller vers, avancer. Leur vie de papier se fait encadrés, sur livres et également sur les murs des villes où ils voyagent à la rencontre des passants.

Codex Urbanus présente Skio

Codex Urbanus est né à Paris en 1974, puis plus tard à Black Rock City. Trop à l'étroit dans un monde d'experts et d'étiquettes, malmené par des paradigmes économiques et sociaux aliénants, il navigue entre des univers éloignés, allant de l'art à la finance, de l'écriture à la justice, des catacombes à l'opéra. De ces voyages il ramène des images et des émotions qui deviennent son moteur créatif. Il valorise principalement le côté unique et éphémère de l'Art Urbain, autant comme don à la communauté que comme thérapie contre la folie du monde.

Nicolas “Skio” Scauri est né en 1980 à Nice, diplômé en 2004, en tant que concepteur designer multimédia à l’Institut européen de Design. Skio est un niçois passionné par l’image, qui s’est envolé à Paris en 2006. Aujourd’hui artiste et directeur artistique au sein du collectif Riofluo qu’il a fondé avec Adrien Midzic en 2008 à Paris. Skio crée, organise des évènements et des performances artistiques. En définitive, toujours en recherche de nouvelles techniques que ce soit à base d’encre, d’acrylique, d’aérosol, et de composition numérique.

Patricia Erbelding présente Julie Ramage

Patricia Erbelding est née et travaille à Paris. Elle y fait ses premières expositions individuelles à la Galerie du Haut Pavé, au début des années 90. Son travail, bien que centré sur la peinture, intègre aussi la photographie et la sculpture. Son œuvre tend vers une proposition, sous la forme d’un vocabulaire de signes et de matières, qui éclaire la nature malléable de notre perception visuelle en s’appropriant, en déchiffrant et en réinterprétant les tensions et pressions extérieures.

Julie Ramage est née et travaille en région parisienne. Formée au Center for Alternative Photography de New York, elle travaille sur l'application des techniques anciennes de photographie aux problématiques sociales et politiques contemporaines, en explorant les codes de représentation qu'une communauté peut imposer à ses marges. Ce questionnement de l'identité visuelle se situe au croisement de la mémoire personnelle, de la mémoire collective, du territoire, et des groupes sociaux. Depuis 2010, son travail a fait l'objet d'expositions individuelles et collectives en France (Paris, Toulouse, Le Mans), aux Etats-Unis (Northampton), et en Argentine (Buenos Aires).

Joanna Flatau présente Filip Flatau

Joanna Flatau est née à Varsovie, Pologne. Diplômée d'Histoire de l'Art à l'Université de Varsovie et à l'Academie des Beaux Arts de Varsovie en 1969. Elle vit et travaille à Paris depuis 1971, d'abord comme graphiste, puis comme peintre. Elle a débuté son parcours à Paris en étant sélectionné par le Musée d’Art Moderne pour faire partie des « Travaux sur Papiers » en 1982. Plusieurs fois exposée par Cérès Franco à la galerie « L’oeil de Boeuf » et représentée dans sa collection, Joanna Flatau a continué son parcours dans d’autres galeries en France et à l’étranger.

Filip Flatau commence sa formation artistique par le piano à l'âge de 6 ans. Auteur compositeur, animateur radio, journaliste pour la presse musicale, photographe, avec son diplôme de l'EICAR (Ecole International de Création Audiovisuelle et de Réalisation), il se tourne vers l'écriture et la réalisation de plusieurs courts métrages et publicités. Il découvre la méthode de l'Actors Studio grâce à Jack Waltzer dont il suit la formation et se met depuis souvent en scène. En 2012, il expose ses photos à la galerie du Roi Doré dans le cadre de Paris Photo.

Levalet présente Mathilde Cinq-Mars

Levalet commence par repérer un endroit, le mesure, envisage une situation, imagine les protagonistes, les met en scène et leur donne vie. Créés à l'échelle humaine, ses dessins à l'encre viennent s'inscrire dans l'espace urbain. Ils jouent avec l'architecture et n’arrivent pas là par hasard. Entre réalité et trompe-l'oeil, ses collages sont là pour étonner le passant dans son quotidien ; humains et fragiles, ils ne livrent pas un message clair, mais leur proximité suscite émotion et questionnement.

Mathilde Cinq-Mars, née à Trois-Rivières, au Québec, est diplômée de l'Université de Strasbourg en arts visuels. Elle perfectionne ensuite l'illustration et le cinéma d'animation à l'Université Laval. Elle explore avec ses crayons, ses ciseaux et ses pinceaux, le sentiment humain, celui qui reste coincé dans la gorge et dans la tête. Elle vit et travaille comme illustratrice et artiste au Québec.

Hélène Lhote présente François Schnepp

Hélène Lhote est née en Algérie et a vécu au Maroc puis en Iran. Rentrée en France au moment de son adolescence elle découvre d'autres paysages, d'autres lumières mais aussi une autre culture. Son oeuvre issue de l'art ornemental (lumières des miroirs tapissant, courbes des calligraphies, grilles, moucharabiehs...) traite de la confrontation des contraires et de la tentation de les accorder.

François Schnepp, après des études à l´École des Arts Appliqués de Paris, travaille, en qualité de directeur artistique, auprès de plusieurs journaux (Partir, Black Hebdo, Actuel) de 1975 à 1985. Il est peintre et plasticien, et a toujours mené en parallèle de ses multiples responsabilités un travail de recherche et de création. « L’oeuvre de Schnepp s’inscrit résolument dans le courant irréaliste, offrant une interprétation quasi musicale de ses sentiments devant la nature rencontrée au fil de ses voyages vers de lointains rivages... » - Claudine Brelet

Ricardo Mosner présente Béatrice Turquand d'Auzay

Ricardo Mosner est né à Buenos Aires en Argentine, en 1948. Il vit et travaille à Paris. Dès la fin des années 60, il expose et organise performances et happenings. Entre 1970 et 1980, il crée et joue une vingtaine de spectacles picturaux avec sa troupe le Teatr’en Poudre. Il a travaillé avec Copi, Jérôme Savary, Stephen Frears… Il collabore régulièrement à l’émission “Des Papous dans la Tête” sur France Culture. Ricardo Mosner a présenté plus de 140 expositions personnelles en France et à l’étranger.

Béatrice Turquand d'Auzay, née en 1959, vit et travaille à Paris. D'origine franco-allemande, ses deux grands-pères ont combattu pendant la guerre de 14-18, chacun étant l'ennemi de l'autre. Elle relie son histoire personnelle à l’histoire universelle à travers des oeuvres originales, qui utilisent la peinture, la sculpture, le dessin, mêlant l’intime au commun. Son oeuvre se conçoit à l'endroit de la rupture du récit familial. Bravant le non-dit et affrontant le deuil impossible, elle donne corps aux histoires enfouies d'un passé dont elle est issue.

Paella présente Nathaly Hertwig-Gillet

Paella, d'origine espagnole est né en 1962. En 1985, licencié en arts plastiques, il intègre le collectif du « Frigo ». Il devient l'une des figures emblématiques de la scène parisienne, adepte d'une « Figuration Délibérée » il mène de concert une activité d'affichiste commentateur de l'actualité et de plasticien en proie aux pérégrinations de ses personnages à tête de spirale sur fond de recherche picturale quasi fondamentale. Début 2000 il devient Paella ? et initie un travail où l'image et le texte se côtoient, toutefois l'interprétation de chacun dépend de l'autre, dans un rapport différent de celui de l'illustration.

Nathaly Hertwig-Gillet « Guidée par l’impérieuse nécessité de créer, Nathaly Hertwig-Gillet est une artiste contrainte par son extrême sensibilité, sans compromission ni stratégie, d'explorer sur toile et papier mâché ou non des oeuvres avec pour limite la ductilité du medium employé. Nathaly s’expose, se surexpose, se défonce avec Amour et Humour, proposant un florilège de création éclatante de modernité, à consommer sans modération. Lunette noires autorisées. » - JO Schvirtz

Simon Pradinas présente Baldo

Simon Pradinas est un artiste multicartes qui travaille dans différents domaines: arts graphiques, cinéma, théâtre ou littérature. Il a débuté en exposant au Salon de Montrouge en 1987, avec les nouveaux artistes figuratifs français et américains. Après un premier voyage en Chine, il expose au CAC de La Rochelle puis pendant six mois au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris. Ensuite, il voyage à Montréal, à New York où il rencontre des artistes du graffiti art, puis fait de longs séjours en Chine.

Baldo, artiste plasticien et musicien de rock n’ roll, né en 1958, d’un père artiste bohème anarchiste espagnol, Pepe Ortas. Étudie à l'Académie de la Grande Chaumière de Paris, à l’école San LLuc de Barcelone, puis aux Beaux-Art de Paris. Influencé par la révolution beat, la Nouvelle Figuration puis le mouvement punk. « Je peins, dessine et grave, depuis la fin des années 70, le monde de l’industrie, la religion du travail, du progrès, c’est là que je situe le véritable enfer. » On peut surtout voir son travail sur des pochettes de disques vinyles et dans des publications underground.

Suriani présente No Rules corp

Suriani, artiste brésilien actif depuis 2003, nous étonne avec ses grands collages peints et très colorés d’hybrides homme-animal inspirés des archétypes mythologiques des cultures chamaniques de l’Amérique Latine. Il nous propose une actualisation d’images mythiques dans le contexte urbain contemporain.

Le collectif No Rules corp ‘art est né en 2007 d’une rencontre de plusieurs horizons artistiques, d’un côté urbain avec graffitis et pochoirs, de l’autre en atelier avec peinture et collages. Sir le graffeur se concentre rapidement sur le pochoir avec Kaos, minutieux et inspiré par la rue, il exploite des personnages en grand format. il retrouve Evazé, la peintre « lacéreuse » pour des compositions communes. Evazé-nam récolte des bouts de rue, des morceaux d'affiches, des effets du temps qui l'interpellent... pour les exploiter dans ses compositions alliant peinture, encre, collage et vernis. Son personnage récurrent « Gripa » se retrouve dans la rue et dans les collaborations et manifestations du collectif.

 

 

Le cabinet d'amateur
12 rue de la Forge Royale
75011 Paris

du mardi au samedi de 14 à 19 h
et le dimanche de 14 à 17 h

/ plan d'accès /
/ pour en savoir + /

Pour être informé des expositions et des événements, recevoir les invitations aux vernissages, inscrivez-vous à la lettre d'information du cabinet d'amateur.

LCDA